D'âme

Verte

Nos origines

O

Cette histoire commence en France à Boulogne sur mer en l’an 1969, lieu d’apparition mariale réputé pour l’abondance de sa vie maritime. En cette fin d’après-midi de janvier le vent a cessé de secouer les voiles des bateaux, le ciel retient son souffle et la neige commence à tomber avec grâce, telle un cadeau du ciel, recouvrant le paysage. Au même moment une baleine s’engage dans l’embouchure du port duquel elle ne pourra plus jamais sortir. Tandis que son corps géant se meurt, l’esprit de la baleine s’élève vers les hauteurs de la ville, rue de la paix, pour assister la naissance d’une drôle de petite fille qui répondra plus tard au nom sacré de « Lumière dansante des Plantes ». Mais à cette étape de l’histoire, elle ne le sait pas encore, ses parents la nomment Frédérique.

Oui c’est ainsi que tout commence, car il y a toujours une graine dans le fruit. Une part de notre histoire y a germé. Qu’y a-t-il dans cette graine de Lumière ? Des histoires de plantes sacrées, des quêtes féériques, un cœur de perce-neige éclatant, de nombreux rêves contagieux, une passion ardente, des voyages dans les contrées merveilleuses des mondes invisibles.

Lumière grandit bercée par le chant des vagues et entourée de nombreux esprits végétaux qui sont ses tendres amis d’enfance. Ce n’est qu’à l’âge adulte qu’elle commencera à les percevoir comme des initiateurs. Tout cela semble si naturel lorsqu’on est une enfant innocente.

À 20 ans les chemins de la vie la conduisent chez un chamane qui entame son initiation chamanique. Mais après quelques expériences, elle prend peur et s’enfuit en courant.

Lumière cherche le sens de la vie. 15 années se passent à étudier les plantes et les arts de guérison naturelle, la connaissance de Soi, l’ésotérisme. Mais il faudra une nouvelle rencontre avec les baleines au Québec pour que Lumière accepte enfin d’embrasser sa destinée et de devenir qui elle est. Une lumière dansante qui éclaire avec la sagesse des plantes, une guérisseuse enseignante, un cœur de chamane féérique avec une âme de prêtresse. Car Frédérique et Féérique c’est presque le même mot … à deux lettres près, n’est-ce pas ?

Le chamanisme se met à nouveau sur son chemin et l’inévitable initiation chamanique ne fait que commencer. Aigle bleu, un chamane amérindien, lui enseigne les bases du chamanisme (le travail avec les animaux totems, les sons, les pierres), puis Marie-Noëlle une chamane suisso-africaine lui apprendra l’art du rêve et Lumière recevra ses premiers soins de l’âme. Roberta une chamane américaine l’initiera à la divination, les voyages dans le temps et dans l’espace. D’autres rencontres suivirent qui participèrent à sa formation chamanique. 

Puis vient l’importante rencontre avec grand-mère colibri qui lui enseigne que l’important est de réveiller le sacré de la terre où l’on vit, pas de mimer bêtement les rites des autres peuples. Ca fait sens. Lumière ne sera pas un énième clone, une caricature de chamane. Elle sera fidèle à sa guidance quitte à devoir casser quelques codes enfermant, ne pas correspondre aux attentes préconçues des gens.

Au fil des ans, Lumière continue à se former auprès de chamanes aux soins chamaniques. En Irlande elle devient apprentie de Carole et s’engage dans une longue initiation celtique avec les plantes et le peuple féérique. 

Les bénéficiaires de ses soins, émerveillés par les bienfaits de sa médecine, lui demandent de transmettre ses connaissances. Elle conçoit alors ses premiers stages d’herboristerie sacrée.

En 2013, l’esprit de la dame verte lui inspire la création du centre d’âme verte, à travers une vision des lucioles qui apportent leur modeste lumière féérique dans le monde, chacune s’allumant de l’intérieur pour éclairer son environnement.

Puisant à sa propre médecine Lumière passera des années d’intense labeur à concevoir avec les esprits la meilleure façon de transmettre ses connaissances, les améliorant sans cesse. Elle officiera également de nombreuses cérémonies chamaniques, dont des mariages chamaniques … et elle initiera ses apprentis à faire de même !

Chaque année de nouvelles âmes répondent à l’appel de la dame verte, s’inscrivant aux cursus de formation inspirés par la dame verte. En 2020, six cursus de formation constituent la trame des enseignements de la dame verte.

Dur labeur auquel Shaping waterfall of creation viendra prêter main forte, prenant le relais sur les initiations de passeurs de lumière. Shaping est une artiste accomplie qui sait ce que passer la lumière signifie dans le concret, comme dans le subtil. Elle assure un haut niveau de qualité. Cela permet à Lumière de lâcher-prise pour se consacrer à la conception du parcours de prêtrise chamanique qu’elle co-anime avec Transmuting freedom fire depuis 2020. Le centre compte à ce jour 3 initiateurs ou membre de l’équipe pédagogique.

Cette belle histoire ne s’arrête pas là car elle continue à être écrite, par chaque nouvel apprenti qui vient se ressourcer au centre d’âme verte. Chacun y découvre sa médecine personnelle, ce qui émerveille tous ceux qui en bénéficient.

En rassemblant tous ces êtres dans une même tribu des âmes vertes, le centre D’âme verte manifeste le rêve d’être une communauté de porteurs de médecine qui viennent tels des lucioles éclairer le monde et manifester le rêve de terre-mère.

Mais quel est ce rêve de la terre-mère ? Eh bien déjà que tous ses enfants (pas seulement humains, mais aussi végétaux, minéraux, animaux) vivent dans l’harmonie, l’amour et l’entraide les uns avec les autres pour le plus grand bien de tous. Mais la terre a bien d’autres rêves pour nous …